Traitements d'Ostéopathie

 

DÉFINITION

En lien avec les principes philosophiques qui la sous-tendent, l'ostéopathie s'intéresse principalement à identifier et à soigner par des manipulations, toutes les structures en manque de mobilité et de motilité dans l'organisme, ce dans le but d'éliminer ou d'amoindrir les différents problèmes fonctionnels qui sont en lien avec les signes et symptômes de la personne traitée. L'ostéopathie s'intéresse aux multiples interactions possibles entre les différents systèmes de notre corps : musculo-squelettique, circulatoire, neurologique, viscéraux et crânio-sacré. Le traitement ostéopathique vise à favoriser le retour vers l'équilibre et l'amélioration de la santé du patient.

L'ostéopathe s'attarde particulièrement à trouver la ou les cause(s) des déséquilibres causant les symptômes de son client. La spécificité de l'ostéopathie réside en partie dans l'originalité de sa démarche d'analyse et de compréhension des différents systèmes et de leurs interrelations.

L'ostéopathie est complémentaire à la médecine traditionnelle et peut donc s'inscrire aisément autant comme intervention principale auprès du patient qu'en parallèle avec un traitement médical ou autre. L'ostéopathe membre d'Ostéopathie Québec est en mesure de travailler de concert avec d'autres intervenants du domaine de la santé. Il travaille de façon sécuritaire et sait reconnaitre les limites de ses interventions et la nécessité de référer le patient lorsque nécessaire.

 

L'OSTÉOPATHE

L'ostéopathe D.O. (Diplômé en Ostéopathie) membre de Ostéopathie Québec (OQ) est un intervenant de première ligne, donc il évalue et soigne ses patients sans que ceux-ci n'aient nécessairement consulté d'autres professionnelles de la santé avant. Sa formation exige une intégration de connaissances théoriques et pratiques sur une période minimale de 6 ans (4200 heures) permettant une maturation de ses habilités palpatoires et de ses capacités d'analyse clinique.

 

CHAMP D'ACTION – TROUBLES FONCTIONNELS

L'ostéopathie traite les restrictions de mobilité des différentes structures du corps humain (os, ligaments, muscles, organes, fascias...) entre elles afin de rétablir un fonctionnement optimal de l'ensemble qui forme l'organisme humain. L'ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner. Il ne propose pas de « guérir » les maladies dégénératives (le cancer, la sclérose en plaques...), les maladies génétiques, les maladies infectieuses (la tuberculose, le tétanos...), les fractures ou autres maladies nécessitant un suivi médical.

Par contre, il existe une foule d'autres conditions pouvant être grandement aidées par l'ostéopathie. C'est donc dans cette optique que l'enseignement de l'ostéopathie est dispensé aux futurs ostéopathes qui suivent une formation accréditée par OQ.

L'ostéopathe membre d'OQ possède toutes les connaissances requises lui permettant d'établir ses limites d'intervention et de référer au besoin à un autre professionnel de la santé. Il possède également les techniques appropriées afin d'intervenir sans danger pour soulager un patient de façon sécuritaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ORIGINE DE L'OSTÉOPAHTIE

L'ostéopathie a été fondée dans les années 1870 par un médecin américain, le Docteur Andrew Taylor Still.

À cette époque, on étudiait plus particulièrement les relations entre les structures myofasciales, soient les muscles et leurs enveloppes, les articulations et le fonctionnement des différents autres systèmes du corps humain. Très rapidement par la suite, les Docteurs William Garner Sutherland et Harold Magoun, élèves du Docteur Still, ont élargi le travail ostéopathique et ses applications thérapeutiques aux différents composants du crâne. Ils établirent les bases du mécanisme respiratoire primaire (MRP).

Le Docteur Martin Littlejohn, lui aussi élève de Still, choisit d'approfondir l'aspect physiologique de l'ostéopathie et il fonda la première école ostéopathique sur le territoire européen, en Angleterre.

Depuis, au cours des décennies, de nombreux autres collèges sont apparus à travers le monde, dont en France, Belgique, Allemagne, Australie, Nouvelle-Zélande, Israël, Russie, et au Canada.

 

L'OSTÉOPATHIE AU QUÉBEC

L'ostéopathe membre de d'OQ est un professionnel de la santé ayant une formation comptant au total plus de 4,200 heures réparties de la façon suivante :

Le candidat admissible à un programme d'étude en ostéopathie d'un collège reconnu doit obligatoirement répondre à un des trois critères suivants:

1. Détenir un baccalauréat en sciences de la santé dans un des domaines suivants: chiropractie, ergothérapie, médecine, médecine vétérinaire, physiothérapie, sciences infirmières, thérapie du sport ;

2. Détenir un baccalauréat en sciences de la santé autre que ceux mentionnés au point I et avoir en plus une équivalence de 450 heures supplémentaires de formation pertinente à l'apprentissage de l'ostéopathie ;

3. Détenir un DEC en techniques de réadaptation physique et avoir une équivalence de 450 heures supplémentaires de formation pertinente à l'apprentissage de l'ostéopathie et avoir aussi acquis 4500 heures d'expérience pertinente.

Après avoir complété un de ces préalables obligatoires, le candidat aux études à temps partiel doit compléter la formation de 1200 heures et plus en sciences de l'ostéopathie dans un collège dont le programme de formation est agréé par OQ. Cette formation est répartie de la façon suivante :

5 ans de formation à temps partiel axée sur l'apprentissage de l'ostéopathie et

a) soit une sixième année de clinicat axée principalement sur le perfectionnement clinique de l'ostéopathe ;

b) soit la rédaction et présentation d'un mémoire afin d'exposer les résultats d'une recherche en ostéopathie devant un jury international d'ostéopathes.

 

( Informations tirées du site www.osteopathiequebec.ca  )

 

 

 
 
 
 
 
IMG_5349